Comment déjouer les artifices marketing utilisés par les fabricants de croquettes ?

Comment déjouer les artifices marketing utilisés par les fabricants de croquettes

Les recettes de croquettes pour chien peuvent varier grandement d’une marque à l’autre. La qualité des ingrédients (avec ou sans OGM, qualité de la viande utilisée, présence ou non de conservateurs), mais aussi leur proportion (croquettes plus ou moins riches en viandes, en glucides ou matières grasses) peuvent changer du tout au tout, et avoir un réel impact sur le bien-être de l’animal.

Si vous hésitez entre deux marques ou souhaitez connaître la qualité approximative d’une marque de croquettes pour chien, vous devez regarder sa composition, indiquée sur le paquet. En effet, comme pour les produits à destination de l’alimentation humaine, les industriels se doivent de placer les ingrédients en fonction de leur importance dans la composition, ceux étant présents en plus grande quantité devant se trouver en premier dans la liste.

Mais la tâche n’est pas si facile, car de nombreux fabricants n’hésitent pas à utiliser des termes flatteurs ou à la mode pour valoriser leur produit, souvent bien moins qualitatif qu’on veut bien nous le faire croire.

L’arnaque de la viande fraîche

Lorsqu’on s’intéresse à la composition d’une marque de croquettes, il est intéressant de retrouver en première position de la viande, les produits carnés ayant une formule protéique plus facilement assimilable par le système digestif des chiens que les légumineuses (lentilles, pois…), les pommes de terre ou les céréales (blé, riz, maïs…). Mais certains artifices commerciaux peuvent nous induire en erreur sur la quantité de viande réellement présente.

L’un des pièges que l’on rencontre le plus souvent est lié à l’utilisation du terme “viande fraîche“. Quand ce composant arrive en tête dans la liste des ingrédients, cela a pour effet de rassurer le consommateur et de donner au produit une image très qualitative. Mais il faut savoir qu’un produit déshydraté pèse beaucoup moins lourd que son équivalent frais. Ainsi, la viande fraîche, qui contient jusqu’à 80% d’eau, perdra 80% de sa masse une fois cuite et déshydratée lors de la fabrication de la croquette. Ce qui ne sera pas le cas pour les ingrédients déjà déshydratés au préalable.

Ainsi, si sur l’étiquette, il est indiqué que les croquettes sont fabriquées avec 20% de poulet frais et 10% de dinde déshydratée, il y aura en vérité beaucoup moins de poulet que de dinde, et beaucoup moins de viande qu’on veut nous le faire croire.

Est-ce que l’utilisation de viande fraîche est une mauvaise chose pour autant ? Non, bien sûr ! Utiliser de la viande fraîche permet de mieux préserver ses qualités nutritives, ce qui est un avantage. Il faut simplement faire attention à ce que cela ne soit pas mis en avant pour masquer autre chose, comme l’utilisation d’ingrédients de mauvaise qualité.

Attention au piège des croquettes sans céréales

L’engouement pour les croquettes sans céréales vient initialement d’une mode lancée pour valoriser certaines recettes de croquettes pour chat. Il faut savoir que traditionnellement, les céréales sont utilisées dans l’industrie de la croquette comme source de protéine à bas coût (cela revient moins cher que la viande). Les chats étant des hypercarnivores (idéalement, ils devraient se nourrir exclusivement de viande), l’idée était de proposer des croquettes sans céréales, sous-entendu plus riches en viandes.

Chez les chiens, le problème est différent. Nos amis canins sont omnivores, ils peuvent manger de tout, y compris des céréales. Leur donner des croquettes sans céréales ne fait pas vraiment sens. D’autant qu’à la base, l’argument des croquettes sans céréales est une totale imposture. Pour fabriquer une croquette, il faut obligatoirement de l’amidon. S’il n’y a pas de céréales pour fournir cet amidon, il faut aller le chercher ailleurs : dans des légumineuses, ou des pommes de terre. Ainsi, les croquettes sans céréales ne sont pas forcément plus riches en viande !

L’autre argument en faveur des croquettes sans céréales, c’est qu’elles ne contiennent pas de gluten, source d’allergies et d’intolérance chez l’homme. En réalité, les cas d’allergie au gluten chez le chien sont extrêmement rares. Les allergies au poulet sont bien plus fréquentes, c’est dire !

Vous l’aurez compris, lorsqu’on choisit des croquettes, il convient de prendre garde aux arguments mis en avant par les fabricants.

(5 lectures)

Laisser un commentaire

Site et Paiement sécurisé

Notre boutique utilise la technologie de cryptage SSL qui vous offre une sécurité maximale, notamment sur la protection des données pour les services bancaires en ligne.